Revue test : Argile


Auteur : Diablotine

27 04 2008

Voici les premiers essais d’Argile, nouveau logiciel consacré à la retouche 3D de l’éditeur N-Sided.

Nous l’avons testé pour vous et allons pouvoir vous laisser nos impressions.

La retouche, le modelage, la peinture, et même le rendu d’image devient facile avec Argile. C’est un atelier complet avec des outils simples et une interface intuitive.
Pour ceux qui possèdent déjà Quidam, ils ne seront pas trop perdu par l’interface. Il est aussi complètement indépendant de Quidam.

Ouverture du logiciel :
A l’ouverture, nous pouvons soit charger un objet de la biliothèque existante, soit charger un de nos propres objets au format obj. Une fenêtre au lancement nous propose des choix de chargement, on peut aussi ne rien charger.
Pour que la fenêtre de lancememt à l’ouverture du logiciel ne s’affiche plus il suffira de décocher l’option.
Nous choisirons de décocher l’option.

 

Contenu :
Argile est livré avec une bibliothèque d’objets tels que 2 bustes, des primitives, et divers autres objets de la vie courante comme des livres, des verres, bouteilles et sofa.

La surface de travail :
Nous retrouvons la même surface de travail que dans Quidam, allègée des ateliers de composition, de poses et proportions.

Dans ce logiciel nous retrouvons donc les ateliers sculpure, textures/peinture et rendu.
Le passage de la souris sur les boutons-icônes, affiche le nom de leur fonction, ainsi que le raccourci clavier, en bas à droite de l’écran.

Les Ateliers :
Argile se compose de 3 ateliers de travail : Atelier de sculpture, Atelier de textures et Atelier de rendu. Nous accédons aux différents ateliers en cliquant sur les icônes en haut à gauche.

L’Atelier de sculpture :
Représenté par une main, cet atelier permet de personnaliser notre objet en sculptant, estompant , modelant comme avec de la pâte à modeler, … à l’aide d’outils intuitifs. Grâce à ces outils de base vous pourrez tirer, tourner, dilater, estomper et aussi travailler de façon symétrique ou non.
Vous pourrez Importez directement vos modèles 3d dans l’Atelier de Sculpture pour les personnaliser, les retoucher. Tous les objets OBJ peuvent être travaillé dans Argile pour la sculpture.
Il suffit de quelques minutes pour remodeler un visage afin de créer des morph targets et de les importer ensuite dans Poser.

Vous pourrez aussi choisir le niveau de subdivision.

Voici quelques un de nos test sur la tête du personnage Victoria 4 base de Daz 3D :

L’Atelier des textures et peintures:
Représenté par un pinceau, c’est dans cet atelier que se paramêtrent les textures et matières des objets.
Nous pouvons jouer avec les matériaux, mettre de la transparence, de la reflexion, faire du relief, plaquer des images comme base de texture ou pour faire des effets.

Attention, l’objet à peindre doit avoir des coordonnées Uvs sinon cela ne focntionnera pas!

Nous pouvons aussi afficher la map de texture et voir la texture se dessiner dessus en temps réel !

L’Atelier de rendu :
Représenté par un appareil photo, c’est dans cet atelier que nous allons régler les paramètres de rendus et sauvegarder notre rendu.
Les rendus peuvent être faits de façon basic à élaboré pour avoir différentes qualités. Ainsi c’est ici que ce feront le réglage des ombres, l’antricrenelage, la sélection des lumières qui projetteront des ombres.
Ils sont toutefois moins élaborés que dans Quidam.

N’oublions pas qu’Argile est surtout un outil de modelage et de texture, les rendus servent surtout à voir ce que donnera notre morphing et notre texture avec différents éclairage.

Tout comme dans Quidam, les sauvegardes des rendus se feront dans un choix de 3 formats d’image : tga, jpg, png. avec comme option d’exporter les calques de couches alpha, ombre, z-buffer.

Exporter :
Les objets sont exportables en obj.

Toutefois nous ne pouvons pas pour le moment sauvegarder le travail. Cette option sera mise à jour dans les prochaines versions

Conclusion :
Argile est un outil pratique et intuitif pour les morphing et textures. Il est ultra légé et permet de personnaliser des personnages et autres objets à volonté.
Il est à la portée de tous, débutants comme confirmés, et est vraiment abordable au niveau prix !
De plus pour les utilisateurs de Poser, il est un outil pratique et facile pour réaliser des morph targets.


Actions

Informations

Une réponse à “Revue test : Argile”

29 04 2008
Nathy (23:25:56) :

Excellente review Diablotine :) !!!!

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises html : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*